Une mobilisation destructrice d’emplois

28 01 2009

La mobilisation de jeudi sera très suivie, c’est un fait que personne ne nie. D’aucuns rêvent même d’une France HS. Comme Jean-Claude Mailly par exemple, le patron de FO, qui déclare ce mercredi dans La Tribune : « L’idéal serait qu’il y ait le sentiment que le pays est bloqué pendant une journée. Le président de la République s’apercevra alors qu’une journée de grève ça se voit. » Tout est dit…

Je me pose une question : la France a-t-elle besoin d’une telle mobilisation en ce moment ? La dernière fois que le pays a connu de grandes manifestations en période de crise remonte à… 1936, comme le rappelle justement Isabelle Moreau ce mercredi dans La Tribune. Toutes les autres (en 1968, 1995, 2003 ou 2006) avaient eu lieu dans un contexte de croissance plus ou moins forte. Combien de PME, déjà fragilisées par la crise, vont se retrouver un peu plus sur la brêche à cause d’une journée de blocage des transports, de non distribution du courrier, de fermeture des banques, de rideau fermé dans les administrations publiques… ? Combien de plans sociaux vont être accélérés pour cause de mise en berne de l’économie pendant une journée ? Manifester et bloquer le pays quand on est en période de croissance et réclamer une meilleure redistribution de ses fruits est totalement entendable. Mais le faire en période de crise et de récession est dangereux pour l’économie et les entreprises. Le Medef Ile-de-France évaluait mardi à 50 millions d’euros par jour le manque à gagner d’une journée de grève pour les entreprises franciliennes. Il faut juste le garder en mémoire…

Conséquence, et surtout si le mouvement était amené à se répéter dans les semaines qui viennent, la mobilisation de demain pourrait être contre-productive en termes de « sauvegarde de l’emploi », la première des revendications portées, et accélérer des licenciements dans certaines entreprises. Ce qui reviendrait alors pour les syndicats, pour reprendre une formule footballistique, à tirer un but contre leur camp !

Marc Landré, du Figaro

Publicités

Actions

Information

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :