Et encore une affaire de cannibalisme

4 12 2008

Ces derniers jours, l’enquête de la police piétinait. Toutes les pistes un tant soit peu sérieuses avaient dû être abandonnées, faute d’éléments concrets. Les autorités commençaient à être montrées du doigt par les médias et le commissaire en charge des investigations, tout penaud, avait même été contraint de formuler des excuses publiques aux proches de la victime.

Finalement, une jeune femme s’est rendue avant-hier dans un commissariat de Tepas, une petite ville du Mexique, pour dénoncer son mari. D’abord accueilli avec incrédulité, son témoignage a fini par éveiller les soupçons.

Jésus da Silva, un petit patron de 45 ans et son assistant Luis Quinteras, 29 ans, entretenaient jusqu’alors une relation de confiance. En raison de cette proximité, les autorités n’avaient absolument pas soupçonné le jeune homme.

« Avec le temps, ils s’étaient liés d’amitié », assure cet ex-employé. « Jésus le considérait un peu comme son fils. Je ne comprends pas du tout ce qui s’est passé. Je ne peux pas parler. Comment est-ce que c’est possible une chose pareille ? »

L’homme est passé aux aveux au cours d’un dîner en famille.

A la sortie du commissariat, son épouse raconte : « Il ne mangeait plus rien et puis on n’avait plus de nouvelles de Jésus. J’ai insisté plusieurs fois pour savoir ce qu’il devenait mais il refusait de me répondre. Il me disait sans arrêt : je ne sais pas, je ne sais pas. »

Luis Quinteras rentrait chez lui après le travail, comme si de rien n’était. Il mangeait les restes de son patron le midi, et le soir, vivait normalement sa vie de famille avec sa femme et leurs trois enfants.

Charles Comman/Otto Lustig

Publicités

Actions

Information

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :